28/03/2011

Trop injuste

 

 

 

 

 

cap,collège des directeurs,diro débordé

 

TROP D’INJUSTICE C’EST TROP !

Les directrices et directeurs du fondamental crient leur mécontentement face au manque de considération de leur fonction par le politique. Aujourd’hui, ce mercredi 6 avril,  ils décer- neront le prix citron à Mme la Ministre Simonet et lui feront déguster un jus de citron symbolisant le goût amer qu’ils ressentent par rapport aux « mesurettes » contenues dans la proposition d’accord sectoriel.

 Depuis plusieurs années, nous revendiquons une égalité entre le fondamental et le premier degré de l’enseignement secondaire.

POURQUOI CETTE REVENDICATION NOUS PARAIT-ELLE JUSTIFIEE?

1.      Égalité de traitement depuis 2002 entre l’instituteur (enseignement maternel et primaire) et celui du régent (enseignement secondaire 1er degré)

2.      Égalité au niveau de la durée des études supérieures et plus de responsabilités qu’un sous-directeur.

QUELLES INJUSTICES DENONCONS-NOUS ?

FONDAMENTAL

SECONDAIRE

·        Encadrement : une aide adminis- trative à temps plein pour 1000 élèves (à partir de 180 élèves, sub-vention de 20,48 €/élève pour financer une aide administrative).

·        Encadrement : 5 à 6 temps pleins (un éducateur économe, une secrétaire, trois ou 4 éducateurs) pour une école de 500 élèves.

·        Traitement du directeur non

      aligné sur celui du directeur du

      secondaire.

·        À population scolaire égale : près de 200 € net de différence par mois.

DIRECTIONS

ENSEIGNANTS

·        Aucune mesure d’aménagement de fin de  carrière. Aucune possibilité de temps partiel. Prépension à partir de 58 ans.

·        Possibilité d’aménagement de fin

      de carrière à temps partiel à partir

      de 55 ans.

 

QUE VOULONS-NOUS ?

1.      Un alignement immédiat (récupération des 8/10 promis, point déjà voté mais non appliqué et donc non reçu !) sur le traitement du directeur d’un 1er degré auto- nome de l’enseignement secondaire.

2.      Des mesures d’aménagement de fin de carrière pour la fonction de direction.

3.      Une aide à l’école (aide administrative, éducateurs, ..) progressivement calquée sur les normes du secondaire et cela de manière organique. Le spécialisé doit également bénéficier de normes plus favorables.

09:20 Écrit par Diro débordé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cap, collège des directeurs, diro débordé |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.